SAOS

Apnée du sommeil, ronflement, orthèse d’avancée mandibulaire

SAOS

Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) est défini par la survenue durant le sommeil, d’épisodes anormalement fréquents d’obstruction des voies aériennes supérieures, responsables d’interruptions totales ou partielles de la ventilation (apnées ou hypopnées).

Les conséquences du SAOS sur la santé sont majeures :

Troubles cardio-vasculaires (hypertension artérielle, infarctus du myocarde), accidents vasculaires cérébraux, somnolence diurne, trouble de la concentration.

Troubles neurologique : dépression, irritabilité, difficulté à la concentration, troubles sexuels,

Troubles liés à la fatigue : accident de la route, accidents domestiques

Chez l’enfant, les SAOS sont responsables de troubles de la concentration et retard scolaire, irritabilité, difficulté au réveil, agitation nocturne et énurésie, trouble de la croissance faciale et de la posture, obésité, accidents domestiques par somnolence diurne.

Le diagnostic du SAOS se fait par un enregistrement de la respiration pendant le sommeil. Cet enregistrement est réalisé par des médecins spécialistes (pneumologue ou ORL).

Les traitements doivent rentrer dans le cadre d’une prise en charge globale et multidisciplinaire (pneumologue, ORL, chirurgien maxillo-faciale).

En fonction des pathologies associées, des traitements envisagés et de votre âge, vous pourriez être orientés vers d’autres spécialistes : kinésithérapeute oro-faciaux, orthodontistes).

Le traitement des apnées du sommeil repose de manière classique sur la mise en place d’un dispositif médical : la pression positive continue (PPC). La ventilation par pression positive continue a pour but d’empêcher l ‘obstruction des voies aérodigestives supérieures pendant le sommeil en envoyant très simplement et sans aucune douleur une pression d’ air positive pendant l ‘inspiration

Une alternative à la PPC

L’OAM est un dispositif médical qui se positionne sur les arcades dentaires (comme un protège-dent). Ce dispositif est fait sur mesure. Le but est de propulser la mâchoire inférieure en position légèrement avancée pendant le sommeil, ce qui libère le passage de l’air au niveau du pharynx et diminue le phénomène d’obstruction qui génère les apnées dites obstructives.

Reconnue pas la Haute Autorité de Santé (HAS) comme un traitement efficace du syndrome des apnées obstructives du sommeil (SAOS), elle est remboursé par la CPAM. La recommandation de la HAS concerne uniquement les orthèses sur mesure.

La chirurgie maxillo-mandibulaire ou chirurgie d’avancée des mâchoires est indiquée chez les patients présentant une anomalie de position des mâchoires et si l’OAM a permis de réduire le nombre d’apnée-hypopnée.

Cette chirurgie est très efficace. C’est actuellement le seul traitement curatif efficace des SAOS. C’est-à-dire qu’elle permet de ne plus avoir besoin de CPAP ou d’orthèse d’avancée mandibulaire.

Une préparation orthodontique est parfois demandé par votre chirurgien maxillo-facial. Celui-ci permet d’obtenir une amélioration esthétique encore plus satisfaisante.

Cette chirurgie est prise en charge par la sécurité sociale.

Les orthèses universelles vendues en pharmacie ou par correspondance – ne sont pas recommandées, car elles n’ont pas fait la preuve de leur efficacité dans le traitement de l’apnée du sommeil.