CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

Otoplastie

Chirurgie des oreilles décollées

L’otoplastie est la chirurgie permettant de traiter une malformation des oreilles.
La plus fréquente des otoplasties concerne le traitement des oreilles décollées.
L’objectif de l’intervention est d’obtenir un recollement naturel, symétrique et définitif.
Cette intervention concerne généralement les deux oreilles (otoplastie bilatérale), mais il arrive qu’une seule oreille soit mal formée et donc l’intervention consiste à intervenir uniquement sur l’oreille concernée (otoplastie unilatérale).

La chirurgie des oreilles décollées peut traiter 3 causes responsables de l’aspect décollé de l’oreille:

  • Hypertrophie de conque: le cartilage de la partie centrale de l’oreille (conque) trop grand engendre un écartement du bord libre de l’oreille par rapport au crâne. Dans ce cas là ; une résection cartilagineuse est réalisée par le chirurgien.
  • Défaut d’enfouissement de conque : le cartilage central de l’oreille a une taille normale, mais il n’est pas suffisamment « collé » au crâne. Dans ce cas là, le chirurgien fixe la conque au crâne pour l’enfouir.
  • Défaut de plicature de l’anthélix : le cartilage situé sur la partie supérieure de l’oreille manque de relief et engendre une oreille trop grande et décollée. Dans ce cas, le chirurgien recrée les plicatures naturelles du cartilage.

Plus fréquemment réalisée chez les enfants à cause des moqueries qu’ils subissent dans la cours d’école, cette chirurgie est aussi réalisée chez l’adulte.

Pavillon de l'oreille - Dictionnaire Visuel - Copyright © 2005-2016 - Tous droits réservés.

Pour une otoplastie bilatérale, la durée d’intervention est en moyenne de 1 h.

Elle peut être réalisée sous anesthésie locale, anesthésie locale + sédation ou anesthésie générale.
Chez les enfants, en fonction de leur jeune âge, elle est souvent réalisée sous anesthésie générale.

La technique varie en fonction de la malformation.

Dans tous les cas, le chirurgien devra réaliser :

  • une incision derrière l’oreille (dans le sillon entre l’oreille et le crâne). Ainsi la cicatrice sera à peine visible.
  • décoller la peau du cartilage derrière l’oreille pour permettre de travailler sur le cartilage.
  • travailler sur le cartilage (chondroplastie) : en fonction de la malformation, le chirurgien décidera de réaliser une résection de conque, enfouir la conque ou plicature de l’anthélix. Pour réaliser la chondroplastie, le chirurgien utilise des fils de suture qui seront laissés en place de manière définitive.
  • la fermeture de l’incision : après vérification de la symétrie et du bon remodelage, le chirurgien réalise une fermeture par des fils résorbables.
  • un pansement est réalisé par le chirurgien afin de maintenir les oreilles en bonne position après la chirurgie et les protéger. Ce pansement ressemble à un bandeau (type rugbyman). Il sera refait le lendemain de l’intervention puis laissé en place pendant 5 jours.

Un traitement antalgique de niveau 1 (paracétamol) et anti-inflammatoire est suffisant pour calmer les douleurs.
De petits saignements peuvent survenir les 3 premiers jours.

Le chirurgien retire le bandeau 5 jours après, contrôle les oreilles et nettoie la cicatrice. A ce stade, les oreilles sont souvent oedématiées et bleues.

Pendant 15 jours, un bandeau (type tennis) doit être porté 24h/24 pour éviter les écarts de température et les traumatismes sur l’oreille.
Ensuite pendant 15 jours, le port du bandeau reste indispensable uniquement la nuit et pendant les activités physiques.

Le résultat définitif est visible à partir du 15 ème jour mais l’oedème persiste encore quelques mois.

L’insensibilité de l’oreille est normale et persiste 6 mois à 1 an. Pendant cette période, les changements brutaux de température peuvent paraître désagréables.