Kystes des mâchoires

 

On trouve des kystes aussi bien dans la mâchoire du bas (mandibule) que dans la mâchoire du haut (maxillaire). Un kyste est une partie de la mâchoire (de quelques millimètres à plusieurs centimètres) dans laquelle l’os à été détruit, il s’agit en fait d’une cavité qui la plupart du temps est provoquée par une dent infectée, on parle alors de kyste radiculaire. Selon la taille du kyste, l’importance de l’infection de la ou des dents touchées, votre chirurgien peut décider de garder la dent ou de l’extraire.

 

On trouve des kystes aussi bien dans la mâchoire du bas (mandibule) que dans la mâchoire du haut (maxillaire). Un kyste est une partie de la mâchoire (de quelques millimètres à plusieurs centimètres) dans laquelle l’os à été détruit, il s’agit en fait d’une cavité qui la plupart du temps est provoquée par une dent infectée, on parle alors de kyste radiculaire. Selon la taille du kyste, l’importance de l’infection de la ou des dents touchée, votre chirurgien peut décider de garder la dent ou de l’extraire. Si la dent est conservable, elle devra être dévitalisée par votre dentiste, puis le chirurgien effectuera le curetage du kyste lors de l’opération de résection apicale. Si le kyste est survenu sur une dent anciennement dévitalisée, on peut être amené à reprendre la dévitalisation de cette dent avant le curetage.

Plus rarement, le kyste est beaucoup plus volumineux et n’est pas en relation avec les dents. Dans ce cas; il faut opérer pour vider ce kyste, nettoyer la cavité, qui en cicatrisant se re-remplira d’os naturellement, et la plupart du temps faire analyser le contenu. Même en cas de kystes de plusieurs centimètres, il est exceptionnel qu’il s’agisse de cancer de la mâchoire; en effet la plupart de ceux-ci sont des affections benignes.

Le traitement de ces kystes est rarement douloureux, il peut se faire sous anesthésie locale en cabinet pour les kystes radiculaires, ou bien en clinique sous anesthésie générale pour les kystes plus gros.

En cas de gonflement, appliquez régulièrement du froid sur la joue, au besoin pendant les 2 premiers jours. Mangez froid, plutôt mou et du coté opposé à l’opération pendant 24 à 48 heure après l’intervention.

Prenez régulièrement les médicaments anti-douleurs, comme cela aura été prescrit par votre chirurgien. Ne fumez pas pendant au moins 1 semaine après l’opération.

Continuez le brossage des dents, au besoin avec une brosse à dent post opératoire en cas de douleur ou de gonflement important de la gencive, et faites scrupuleusement vos bains de bouche.

Respectez les rendez-vous de contrôle, notamment si une radio de contrôle doit être pratiquée.